Climat: blocages politiques à la réunion du Giec

BRUXELLES - Réunis depuis cinq jours à Bruxelles, les experts du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) sont parvenus à un accord sur le rapport sur les impacts du changement climatique. Le texte d'une vingtaine de page est destiné aux décideurs."Ce sera un très bon rapport, qui je l'espère attirera l'attention du monde entier", a indiqué le président du Giec. Le résumé est une synthèse en une vingtaine de pages des 1400 du rapport complet. Négocié ligne à ligne par les délégations mandatées par leurs gouvernements, il est destiné à les éclairer sur les aspects scientifiques, économiques et humains du réchauffement.Le rapport prédit qu'une élévation des températures moyennes du globe provoquera notamment une forte baisse des rendements des récoltes en Afrique et donc davantage de famines, un recul des glaciers en Himalaya, plus d'épisodes de canicule aux Etats-Unis et d'importants dégâts sur la Grande barrière de corail d'Australie.La publication du rapport avait été reportée car plusieurs pays, dont la Chine, l'Arabie saoudite, la Russie et les Etats-Unis, contestaient des paragraphes-clés.Le Giec, créé en 1988, a déjà publié trois rapports d'évaluation (1990, 1995 et 2001) s'appuyant sur les travaux d'environ 2500 chercheurs de 130 pays. Ces documents font autorité en matière d'approche scientifique du réchauffement climatique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.