Clinton annonce une baisse des prix de médicaments pour le Sud

NEW YORK - Un accord a été trouvé avec deux compagnies pharmaceutiques pour réduire le prix de médicaments antisida nouvelle génération, a annoncé l'ancien président américain Bill Clinton. Il sera appliqué dans 66 pays en développement.Le prix des antirétroviraux de seconde ligne se trouvera réduit de 25% dans les pays à bas revenus, et de 50% dans ceux à revenus moyens comme la Thaïlande ou le Brésil, au terme d'un accord négocié par la Fondation Clinton avec les fabricants de traitements génériques.Les traitements de seconde ligne, prescrits aux patients développant une résistance aux autres antirétroviraux, se révèlent de plus en plus nécessaires, mais ils coûtent actuellement 10 fois le prix des soins de première ligne.L'ancien président a aussi annoncé une baisse de prix pour une pilule de première ligne de nouvelle génération, nécessitant juste une prise quotidienne, et qui coûterait désormais moins d'un dollar.Lancée en 2006 aux Etats-Unis, cette pilule est vue comme plus facile à prendre, avec des effets secondaires moindres et une efficacité plus grande que le traitement moyen prescrit dans un pays en développement. Son coût passerait à 339 dollars par an, soit 45% de moins que le prix actuellement offert dans les pays à faibles revenus. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.