Colisée illuminé pour demander un moratoire sur la peine de mort

ROME - Le Colisée de Rome a été illuminé samedi soir pour soutenir les efforts de l'Italie afin d'obtenir un moratoire international sur la peine de mort. Le premier ministre Romano Prodi a protesté à plusieurs reprises contre l'exécution de Saddam Hussein.A l'initiative du maire de gauche Walter Veltroni, les arches du Colisée se sont éclairées à la nuit tombée en présence des représentants du petit parti radical (libertaire et laïque), dont le fondateur Marco Pannella, 76 ans, a entamé le 26 décembre une grève de la faim pour appuyer cette revendication d'un moratoire universel."A l'origine, le Colisée était un lieu de persécution de violences indicibles. Mais, maintenant, c'est un symbole de paix et de réconciliation", a déclaré Walter Veltroni. L'illumination du Colisée, où étaient organisés dans la Rome impériale des jeux du cirque, est aujourd'hui devenue une manifestation traditionnelle de l'opposition italienne à la peine de mort.Marco Pannella, farouche opposant de la peine capitale, avait engagé une grève de la faim et de la soif après la confirmation de la condamnation à mort du dictateur irakien Saddam Hussein, exécuté le 30 décembre. M. Pannella a cessé vendredi sa grève de la soif mais refuse toujours de s'alimenter.L'Italie, qui est entrée le 1er janvier au conseil de sécurité de l'ONU comme membre non-permanent, a annoncé mardi sa volonté de mettre à l'ordre du jour de l'Assemblée générale de l'instance internationale la question d'un moratoire universel sur la peine de mort. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.