Crash au Nigeria: 103 morts, sept survivants

LAGOS - Au moins 103 passagers d'un avion de ligne nigérian sont morts, et 7 ont survécu, à l'aéroport de Port Harcourt, dans le sud du Nigeria. Le DC-9 qui les transportait s'est écrasé et a pris feu, ont indiqué les autorités. Les causes de l'accident n'avaient pas été confirmées en fin d'après-midi de source officielle, mais selon des témoins et des responsables, un orage grondait à Port Harcourt et l'appareil, en provenance d'Abuja, la capitale fédérale, a raté la piste d'atterrissage. Il semble que l'avion ait été frappé par la foudre. Port Harcourt est la capitale de l'Etat pétrolier de Rivers, où la plupart des grandes compagnies pétrolières opérant au Nigeria sont installées. Il n'était pas possible de savoir dans l'immédiat si des ressortissants étrangers figuraient parmi les victimes. En revanche, selon un responsable de l'aéroport, une grande partie des victimes sont de jeunes étudiants qui venaient passer leurs vacances de Noël à Port Harcourt. Une mère dans l'attente de nouvelles de son enfant à l'aéroport a déclaré que l'avion transportait 75 élèves d'un collège jésuite d'Abuja. "Le vol 1145 de la compagnie Sosoliso a eu un accident. L'appareil était un DC-9 avec 110 personnes à bord. Sept personnes ont survécu. Les autres sont mortes", a déclaré le porte-parole de l'aviation civile nigériane, Sam Adurogboye. Le porte-parole du vice-gouverneur de l'Etat de Rivers, Honour Sirawoo, a déclaré que "l'avion a entièrement brûlé". "J'ai vu de nombreux corps. Des corps d'adultes et d'enfants. Je ne pouvais pas les compter", a-t-il raconté. Des responsables de l'aéroport ont indiqué que des flammes étaient apparues alors que l'avion était encore à 40 ou 50 mètres du sol. Selon eux, l'essence stockée dans les ailes de l'appareil a pu s'enflammer après que l'avion a été frappé par la foudre. Le responsable d'une entreprise de conseil en matière de sécurité, implantée à l'aéroport de Port Harcourt, a déclaré: "Le carburant a pris feu, et l'avion a explosé", a-t-il ajouté. Sosoliso, une compagnie privée nigériane qui opère au Nigeria depuis juillet 2000, possède une petite flotte vieillissante de quatre avions en leasing d'une compagnie installée en ex-Yougoslavie et ne dessert que des lignes intérieures. Le McDonnell Douglas qui s'est écrasé, surnommé "la rose d'Enugu", avait été mis en service en 1967. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.