Darfour: la CPI fait état de massacres à grande échelle

KHARTOUM - Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a indiqué mercredi que son équipe avait recueilli des informations sur "un nombre important de massacres à grande échelle" au Darfour. Il a également fait état de centaines de cas de viol.°Dans un rapport au Conseil de sécurité de l'ONU, le procureur, Luis Moreno Ocampo, a affirmé que ces informations concernent "des milliers d'accusations de meurtres de civils par les parties au conflit", y compris "un nombre important de massacres à grande échelle, avec chaque fois des centaines de victimes".M. Ocampo a dit au Conseil que son bureau enquêtait sur des accusations selon lesquelles certains groupes impliqués dans les crimes au Darfour "avaient agi avec une intention génocidaire".Il a indiqué que l'identification des principaux responsables des crimes les plus graves au Darfour était un sérieux défi pour son équipe, ajoutant qu'il ne tirerait aucune conclusion avant la fin de son enquête, qu'il veut "complète et impartiale".Il a précisé que selon les dépositions de survivants et de témoins, les hommes perçus comme appartenant aux ethnies Four, Massalit et Zaghawa étaient "visés délibérément".Les documents comportent des témoignages selon lesquels "les auteurs (des massacres) tenaient des propos renforçant l'impression que leurs attaques étaient ciblées, tels que 'Nous tuerons tous les Noirs' et 'Nous vous chasserons de cette terre'", a-t-il dit.Le rapport mentionne également "une importante quantité d'informations selon lesquelles des milliers de civils sont morts par manque d'abri et de moyens de survie après la destruction de leurs villages et de leurs réserves de nourriture et le pillage de leurs biens.Le bureau de M. Ocampo a aussi enregistré "des centaines d'accusations de viol" qui, selon le rapport, dénotent une pratique endémique parmi certains groupes impliqués dans le conflit. Cela met en lumière "une tendance généralisée au déplacement de civils", ajoute-t-il.La guerre civile et la crise humanitaire qui l'accompagne au Darfour, province de l'ouest du Soudan grande comme la France, ont fait entre 180.000 et 300.000 morts et 2,4 millions de déplacés depuis février 2003. Le Conseil de sécurité a saisi la CPI en mars 2005 du dossier du Darfour. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.