Début des négociations sur le Sri Lanka à Genève

GENèVE - Des représentants du gouvernement et des rebelles tamouls ont entamé à Genève deux jours d'entretiens destinés à stopper l'escalade de la violence au Sri Lanka. A l'ouverture des pourparlers, la Suisse a lancé un appel au respect du droit humanitaire.Les chefs des deux délégations, le ministre srilankais Nimal Siripala de Silva et le chef politique des Tigres de libération tamouls (LTTE) SP Thamilchelvan se sont serrés la main devant les journalistes à l'invitation du médiateur norvégien, le ministre du développement international Erik Solheim.Au nom du pays hôte, l'ambassadrice Heidi Tagliavini, cheffe suppléante de la direction politique au Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), a rappelé aux belligérants leur obligation de respecter le droit international humanitaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.