Démission du chef d'état-major israélien

BERNE - Le chef d'état-major israélien le général Dan Haloutz a présenté mardi soir sa démission, a annoncé la radio publique israélienne. Il avait été mis en cause après l'offensive menée cet été contre le Hezbollah au Liban.Le général Haloutz a fait parvenir une lettre de démission au ministre de la Défense Amir Peretz et au Premier ministre Ehud Olmert, dans laquelle il a expliqué qu'il entendait ainsi "assumer ses responsabilités".M. Olmert a pour sa part tenté en vain de convaincre le chef d'état-major de reporter sa démission afin d'attendre les conclusions d'une commission d'enquête sur les ratés de la guerre au Liban, a ajouté la radio.Durant l'offensive lancée du 12 juillet à la mi-août, l'armée israélienne n'est pas parvenue à empêcher les tirs de roquettes contre le nord de l'Etat hébreu contrairement aux assurances données par les responsables militaires et politiques au début des combats.Des dizaines de milliers de manifestants, dont des réservistes ayant servi au Liban, avaient exigé dès la fin des combats la constitution d'une commission d'enquête.Les manifestants dénonçaient notamment l'impréparation des unités régulières et des réservistes engagés dans la guerre, la confusion et les contre-ordres fréquents du commandement et le fait que l'armée n'avait pas rempli ses objectifs, à savoir briser l'appareil militaire du Hezbollah et obtenir la libération de deux militaires israéliens. Leur enlèvement début juillet par le Hezbollah avait déclenché le conflit.Le gouvernement avait voté le 17 septembre la création d'une commission gouvernementale de cinq membres présidée par le juge à la retraite Eliyahu Winograd, afin d'enquêter sur l'offensive contre le Hezbollah. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.