Des policiers palestiniens manifestent pour leurs salaires

BERNE - Une cinquantaine de membres des forces de sécurité palestiniennes ont occupé des bureaux du parlement palestinien à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. Ils protestaient contre le non-paiement de leurs salaires."Nos salaires, ou partez", ont scandé les manifestants, masqués pour la plupart, à l'adresse du gouvernement dirigé par le Hamas. Il s'agit de la plus importante manifestation de Palestiniens contre le gouvernement depuis que le mouvement islamiste a remporté en janvier les législatives.La plupart des manifestants étaient issus des rangs du Fatah, le mouvement du président palestinien Mahmoud Abbas. Ils ont tiré en l'air avant de forcer les fonctionnaires travaillant dans le bâtiment occupé à sortir. Ils ont par ailleurs bloqué la principale route menant à Rafah, dans le sud du territoire.L'Autorité palestinienne a deux semaines de retard dans le versement des salaires de ses 140'000 fonctionnaires. Après le gel par Israël d'environ 50 millions de dollars en taxes dus à l'Autorité palestinienne, les Etats-Unis et l'Union européenne ont décidé de suspendre leurs aides directes au cabinet du Hamas, qu'ils considèrent comme un mouvement terroriste.Le ministre palestinien des finances Omar Abdel-Razek s'est dit "écoeuré et surpris" par cette manifestation. "Tout le monde sait que notre manque de liquidités est le résultat de l'isolement imposé au peuple et au gouvernement palestiniens", a-t-il dit sur Al Jazira.Le chef du bureau politique du Hamas Khaled Mechaal a assuré lors d'une conférence à Téhéran que le groupe islamiste ne reconnaîtrait pas Israël. "C'est immoral et inhumain de punir collectivement une nation qui a fait un choix démocratique. Mais la nation palestinienne ne cédera pas", a-t-il lancé.Le Hamas compte désormais sur la solidarité des pays arabes et musulmans pour faire face à ses difficultés financières. Lors de leur sommet à Khartoum, fin mars, les dirigeants arabes avaient promis d'aider l'Autorité palestinienne.La Russie a de son côté annoncé qu'elle avait promis une aide d'urgence à l'Autorité palestinienne. Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères a précisé que cette promesse avait été faite par téléphone à M. Abbas par le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.