Droits des passagers aériens: l'UE n'est pas satisfaite

BRUXELLES - L'UE est mécontente de l'application des règles européennes d'indemnisations des passagers adoptées en 2004. Elle donne six mois aux compagnies aériennes et aux pays membres pour les respecter et menace d'intensifier les procédures d'infraction.Bruxelles a déjà enregistré des plaintes de 18'000 de clients insatisfaits. Le règlement européen impose plusieurs obligations aux compagnies aériennes. En cas de retard important, elles doivent offrir si nécessaire un hébergement, des rafraîchissements, des repas et des moyens de communication.Les compagnies sont tenues de proposer un réacheminement ou un remboursement si un vol est annulé, d'offrir une indemnisation d'un montant allant de 250 à 600 euros par passager victime d'une sur-réservation et d'informer les voyageurs de leurs droits.Reste que les compagnies peuvent se prévaloir de "circonstances extraordinaires" pour justifier par exemple une annulation de vol, ce qui exclut toute indemnisation.Les voyageurs déposant une plainte doivent souvent attendre très longtemps avant de recevoir une réponse, regrette aussi la Commission. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.