Espagne: l'ETA a annoncé la fin du cessez-le-feu

L'organisation séparatiste basque ETA a averti qu'elle mettait fin à partir de mercredi au cessez-le-feu permanent annoncé le 22 mars 2006. Elle l'a fait dans un communiqué remis au quotidien basque espagnol Berria.Selon l'ETA, "les conditions minimales ne sont pas réunies pour poursuivre le processus de négociations" engagé par le gouvernement socialiste espagnol.Le mouvement armé affirme qu'à partir de mercredi, "il défendra Euskal Herria (ndlr: la terre de ceux qui parlent Euskera, la langue basque) avec les armes et sur tous les fronts". Les indépendantistes basques défendent l'autodétermination d'un Euskal Herria composé du Pays Basque espagnol, de la région autonome espagnole de Navarre et du Pays Basque français.Tenu pour responsable de 819 morts en près de 40 ans de lutte pour l'indépendance du Pays Basque, dans le nord de l'Espagne, l'ETA a perpétré un puissant attentat le 30 décembre dernier, première action meurtrière depuis trois ans et demi, qui a tué deux personnes. En rompant la trêve, il avait ainsi mis un terme aux efforts de paix engagés par le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero.Cet attentat perpétré à l'aéroport de Madrid avait causé la mort de deux Equatoriens. L'ETA avait fait savoir depuis qu'il considérait son cessez-le-feu comme toujours en vigueur mais qu'il se réservait la possibilité de répondre aux "agressions" de l'Etat espagnol contre le Pays Basque.L'ETA justifie sa décision d'y mettre fin en accusant le gouvernement "d'avoir répondu au cessez-le-feu par la poursuite des détentions, des tortures et des persécutions". A son arrivée au pouvoir en avril 2004, M. Zapatero avait fait de la recherche de la paix avec l'ETA l'une des priorités de son mandat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.