Etats-Unis: funérailles de l'ancien président Gerald Ford

BERNE - Les Etats-Unis ont rendu un hommage solennel à l'ancien président américain Gerald Ford. La cérémonie des funérailles à la cathédrale nationale de Washington s'est tenue en présence du président George W. Bush et de nombreuses personnalités politiques.La journée avait été décrétée jour de deuil national dans tout le pays pour saluer cet homme simple élevé au rang de sage après son décès le 26 décembre à l'âge de 93 ans. "Le président Ford a pris ses fonctions à un moment terrible de l'histoire de notre pays (...). Au coeur de la tourmente, Gerald Ford a été un roc de stabilité", a déclaré le président George W. Bush dans son éloge final."La présidence de Ford a été brève. Mais l'Histoire se souviendra longtemps du courage et du bon sens qui ont contribué à rétablir la confiance dans l'organisation de notre démocratie", a ajouté M. Bush, évoquant plusieurs décisions controversées de son prédécesseur, et notamment l'amnistie accordée à Richard Nixon.Le cercueil du 38e président des Etats-Unis était arrivé peu après 10h00 (16h00 suisses) devant la cathédrale nationale de Washington, où avaient pris place les trois anciens présidents encore en vie, Jimmy Carter, George Bush et Bill Clinton, ainsi qu'une foule de responsables politiques de toutes tendances.Auparavant, il avait parcouru en silence les rues de la capitale, ralentissant devant la Maison Blanche, où le drapeau était en berne. Porté par huit soldats, le cercueil est entré dans la cathédrale, précédé de dignitaires religieux et d'anciens collaborateurs de Gerald Ford, parmi lesquels le vice-président Dick Cheney.Après la cérémonie, la dépouille de l'ancien président est repartie peu après 12h00 vers la base aérienne d'Andrews, pour un dernier voyage vers son ancienne circonscription à Grand Rapids (Michigan), où Gerald Ford doit être inhumé mercredi au musée de sa présidence.Gerald Ford a siégé 25 ans au Congrès avant d'être appelé à la vice-présidence en 1973 et de devenir président l'année suivante, lorsque le scandale du Watergate, une affaire d'écoutes dans les bureaux de l'opposition démocrate, a contraint le président Nixon à démissionner. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.