Explosion dans une mine chinoise: le bilan monte à 148 morts

QITAIHE - Le dernier bilan provisoire de la catastrophe minière survenue en Chine dimanche fait état de 148 morts. Les victimes accusent la direction de la mine de négligence, alors que les survivants racontent leur cauchemar. Deux jours après le coup de grisou qui a endeuillé la mine de Dongfeng à Qitaihe, dans le nord-est du pays, les espoirs de retrouver les survivants parmi les mineurs manquants étaient minces. L'agence officielle Chine Nouvelle a annoncé que trois mineurs étaient toujours portés disparus. Au total 221 mineurs se trouvaient au fond du puits quand la catastrophe est survenue. Septante-deux ont réussi à sortir vivants de cette nouvelle tragédie, assez banale dans un pays qui détient le triste record du genre mais qui n'en constitue pas moins l'une des pires catastrophes minières de ces dernières années en Chine. Mo Zhenhai, un ancien paysan de 52 ans, est l'un des miraculés. Dimanche était son premier jour à la mine. "Je pensais que c'était pas si mal payé", dit-il. "Je n'y retournerai jamais", ajoute-t-il, allongé sur un lit d'hôpital de Qitaihe, souffrant de lègères contusions et d'intoxication. Mo raconte la panique qui a suivi l'explosion, les mineurs qui tentaient de se réfugier là où le gaz était moins étouffant, les 22 heures à près de mille mètres sous terre où il a cru mourir dix fois. Pour ajouter à son cauchemar, les sauveteurs qui l'ont récupéré l'ont cru mort et l'ont emmené dans un endroit où des dizaines de corps étaient empilés. Alors qu'aucune explication officielle n'a été fournie sur les causes de l'accident, les familles des victimes accusent la direction des houillères de Dongfeng, qui appartiennent au grand groupe d'Etat Longmei, de n'avoir pas pris les mesures pour éviter la catastrophe. Selon la télévision nationale, l'explosion pourrait être due à un problème de ventilation, une hypothèse relayée par les principaux médias chinois. Un responsable de l'industrie minière locale a toutefois indiqué que la cause de l'accident n'était "pas encore déterminée". Beaucoup de mines en Chine fonctionnent au mépris des règles élémentaires de sécurité, poussant la production de charbon qui assure encore aujourd'hui 70% des besoins en énergie du pays. Officiellement, les accidents de mines ont fait 6000 morts en 2004. Des experts indépendants parlent de 20 000 victimes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.