Fête de l'Achoura: au moins 34 morts au Pakistan et en Afghanistan

HANGU/HERAT - Les cérémonies du deuil chiite de l'Achoura ont été marquées par des violences au Pakistan et en Afghanistan. Les affrontements ont causé au total 34 morts et des dizaines de blessés.Un attentat antichiite suivi d'émeutes dirigées notamment contre des sunnites ont fait au moins 31 morts et plusieurs dizaines de blessés à Hangu, au nord-ouest du Pakistan. Ils ont eu lieu à l'issue d'une procession d'Achoura au cours de laquelle les chiites célèbrent le "martyre" du petit-fils du prophète Mahomet, l'imam Hussein, lors de la bataille de Kerbala (Irak) en 680.Une première explosion s'est produite alors qu'environ un millier de chiites s'apprêtaient à écouter des discours de leurs leaders, a dit à l'AFP un policier local. "Il y a eu un mouvement de panique dans la foule et deux autres explosions et alors c'est devenu le chaos".Khurshid Anwar Sajjadi, un responsable chiite local, a confirmé l'explosion à l'AFP et estimé qu'il devait s'agir d'un attentat-suicide.En colère, les chiites ont ensuite commencé à incendier des voitures et des magasins et ont attaqué des sunnites. Les émeutes ont gagné l'ensemble de la ville. "Vingt-trois morts se trouvent à l'hôpital et 22 blessés ont été évacués de Hangu", a indiqué Rifaat Pasha, chef de la police de la Province-Frontière du Nord-Ouest (NWFP) dont dépend Hangu.Quatre autres personnes ont été tuées par balles dans un minibus en périphérie de Hangu, selon un haut responsable des services de sécurité. Quatre chauffeurs routiers ont en outre été tués lors de l'attaque par des émeutiers de leurs camions, a-t-il ajouté sous couvert d'anonymat.Parmi les victimes figurent des sunnites tués dans les émeutes, a précisé le maire de Hangu, Ghaniur Rehman. "Selon nos informations, il y a encore des cadavres dans les rues et en raison de la situation encore tendue, personne ne peut aller les chercher", a expliqué le maire de cette ville située à 50 km de la frontière afghane.Des responsables locaux ont attribué l'attentat à des extrémistes sunnites contestant le caractère musulman du chiisme et s'attaquant régulièrement à des cérémonies chiites. Les processions d'Achoura sont pour eux une cible privilégiée.Des violences ont aussi eu lieu en Afghanistan. Au moins trois personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées à Hérat, la grande ville de l'ouest du pays, a indiqué un médecin de l'hôpital local. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.