France: la "soupe au cochon" n'est pas raciste, dit la justice

BERNE - La justice a estimé que la distribution de "soupe au cochon" par une association proche de l'extrême droite n'était pas raciste. Elle l'a donc autorisée malgré une interdiction de la préfecture de police de Paris.Le tribunal administratif de Paris a demandé que soit levée cette interdiction décidée le 28 décembre par la préfecture qui dénonçait le caractère xénophobe de cette opération caritative excluant de fait les personnes de confessions juive ou musulmane. Le tribunal administratif a estimé que la distribution de cette soupe populaire ne constituait pas un trouble à l'ordre public ni une discrimination avérée.La préfecture devrait faire savoir mercredi si elle fait appel ou non de la décision. Cette distribution, qui a vu le jour durant l'hiver 2004 à Paris, a été lancée par l'association "SDF-Solidarité des Français", proche de mouvements d'extrême droite, dont le but est, selon l'organisation, de distribuer une soupe "gauloise" préparée à base de lard.Le maire de Paris, le socialiste Bertrand Delanoë, s'est dit "étonné" de la décision du tribunal administratif et a invité la préfecture à faire appel. Il estime dans un communiqué que cette distribution exclut "sciemment" les juifs et les musulmans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.