France: l'Etat condamné pour complicité de crimes contre l'humanité

BERNE - L'Etat français et la SNCF ont été condamnés à Toulouse pour "complicité de crimes contre l'humanité" en 1944. C'est la première fois en France que l'Etat et une entreprise publique sont condamnés dans ce type d'affaire.L'Etat et la compagnie des chemins de fer SNCF étaient poursuivis par le député européen Alain Lipietz pour leur rôle dans le transfert de membres de sa famille en 1944 vers le camp de transit de Drancy, près de Paris. Ce camp était en France la dernière étape avant les déportations vers les camps de concentration et d'extermination nazis.L'oncle et le père du député Vert européen avaient été transférés par convoi ferroviaire de Toulouse au camp de Drancy en mai 1944. L'Etat et la SNCF ont été condamnés par le tribunal administratif de Toulouse à verser 62'000 euros aux victimes et ayants droit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.