Gaza: la maison de Yasser Arafat a été pillée

La maison de Yasser Arafat, le chef palestinien décédé, a été pillée au lendemain de la prise de contrôle de Gaza par le Hamas, a indiqué un témoin. Des militants des Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa ont, eux, saccagé des bureaux d'organisations liées au Hamas.L'un des principaux chefs d'un groupe armé issu du Fatah a pour sa part appelé les activistes du Hamas en Cisjordanie à remettre leurs armes à l'Autorité palestinienne. "Après ce qui s'est passé à Gaza, le Hamas devient une organisation bannie en Cisjordanie et toutes ses armes doivent être remises à l'Autorité palestinienne car ces armes sont désormais illégitimes", a déclaré Zakaria Al-Zoubeidi.Le cabinet de crise palestinien, qui doit remplacer le gouvernement d'union dirigé par le Hamas, devrait prêter serment dans la journée devant le président Mahmoud Abbas, a fait savoir l'un de ses collaborateurs. Abbas en a confié la direction à Salam Fayyad, député sans étiquette.Le collaborateur de Mahmoud Abbas a précisé que ce cabinet serait composé de onze personnalités.Les chefs de diplomatie arabes ont de leur côté condamné "les actes criminels" dans la bande de Gaza et appelé au "retour à la situation précédant les incidents". Ils ont aussi décidé de former une commission d'enquête arabe pour enquêter sur les violences.La commission d'enquête formée par les chefs de diplomatie arabes "regroupera l'Egypte, l'Arabie saoudite, le Qatar, la Jordanie, la Tunisie et le secrétaire général de la Ligue arabe", précisent les ministres dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion extraordinaire. Elle rendra un rapport sur la situation d'ici un mois.Le Hamas n'a eu d'autre choix que de prendre le contrôle de la bande de Gaza et d'en déloger le Fatah, a jugé de son côté Khaled Méchaal, chef en exil du bureau politique de l'organisation islamiste. Mais pour lui, il reste possible de dialoguer avec le Fatah."Ce qui s'est passé à Gaza était nécessaire. La population souffrait à cause du chaos et du manque de sécurité et cette solution était nécessaire", a dit Khaled Méchaal lors d'une conférence de presse à Damas. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.