Gaza: les violences ont cédé la place à un calme tendu

GAZA - Un calme tendu règne à Gaza, en dépit de quelques escarmouches, à la suite d'un accord de cessation des hostilités entre le Fatah et le Hamas. Cet arrangement a été conclu après une journée de violences partisanes.Les hommes armés des deux camps ont sensiblement réduit leur présence dans les rues de Gaza. La garde présidentielle du président Mahmoud Abbas a toutefois maintenu des barrages sur les axes menant aux bureaux de la présidence.Des échanges de tirs, qui n'ont pas fait de victimes ont opposé dans la matinée activistes du Fatah et du Hamas dans le quartier Al-Rimal mais en dépit de quelques accrochages l'accord de cessez-le-feu semble tenir globalement.Les affrontements, qui ont fait trois morts et une trentaine de blessés dans la journée de dimanche et un quatrième mort samedi soir, ont éclaté après la décision de M. Abbas d'appeler à des élections anticipées. Celles-ci ont été vivement contestées par le mouvement islamiste Hamas qui contrôle le gouvernement depuis mars après sa victoire aux législatives au détriment du Fatah.Le gouvernement issu du Hamas est boycotté politiquement et financièrement par l'Occident, ce qui a plongé les territoires palestiniens dans une crise politico-financière sans précédent.Le mouvement islamiste s'est montré intraitable dans son refus de reconnaître Israël et les accords israélo-palestiniens passés, rendant pratiquement impossible une cohabitation entre le gouvernement et M. Abbas, partisan d'un règlement négocié du conflit israélo-palestinien. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.