Génocide arménien: pour Ankara Chirac a exprimé ses "regrets"

PARIS - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que Jacques Chirac lui avait exprimé ses "regrets" à la suite de l'adoption par l'Assemblée nationale d'une loi punissant la négation du génocide arménien. L'Elysée n'a pas confirmé.Cité par l'agence Anatolie, M. Erdogan a indiqué que Jacques Chirac l'avait appelé samedi soir. Le président français "m'a fait part de ses regrets et indiqué qu'il me donnait raison" quant à la forte réaction de la Turquie au sujet du texte adopté jeudi à l'Assemblée nationale française.Le président français a souligné qu'"il fera tout ce qu'il peut dans le processus prochain", a souligné le chef du gouvernement turc. La loi votée doit encore être soumise aux sénateurs, plus aux députés en seconde lecture, avant d'être définitivement adoptée.De source proche du Premier ministre, on précise que lors de la conversation, M. Erdogan a particulièrement insisté pour une intervention de son interlocuteur afin que le texte soit annulé "dans les plus brefs délais". "C'est important afin que nos relations ne souffrent pas davantage", a dit M. Erdogan.Réagissant , les services de l'Elysée n'ont pas confirmé que M. Chirac avait exprimé "ses regrets". Le président a réaffirmé au Premier ministre le nécessaire devoir de mémoire turc et l'inutilité du texte voté par les députés français, a déclaré dimanche la présidence.Avant le vote des députés, M. Chirac avait estimé que la proposition de loi socialiste relevait "plus de la polémique que de la réalité juridique", la législation française actuelle étant à ses yeux suffisante. Le chef de l'Etat français avait aussi estimé que Ankara devait reconnaître le génocide pour adhérer à l'Union européenne (UE).Les massacres et déportations d'Arméniens entre 1915 et 1917 dans l'Empire ottoman ont fait plus de 1,5 million de morts selon les Arméniens, 250'000 à 500'000 selon la Turquie, qui récuse la notion de génocide. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.