Grippe aviaire : la Chine mobilise son armée

PÉKIN - La Chine a mobilisé son armée pour un abattage massif de volailles après l'annonce d'un quatrième foyer de grippe aviaire en à peine plus de deux semaines. Pékin n'exclut pas un décès lié au virus alors que l'Indonésie a enregistré sa 5e victime. Evoquant la mort, fin octobre, d'une adolescente de 12 ans, le ministère chinois de la Santé a déclaré que la cause de la maladie qui l'a emportée était "difficile à confirmer". "Notre pays a en conséquence invité les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à procéder à une enquête", selon un communiqué diffusé par l'agence officielle Chine nouvelle. Selon le journal "South China Morning Post", la jeune fille avait consommé un poulet mort de la grippe aviaire avant de décéder peu après son admission à l'hôpital pour enfants de la capitale provinciale, Changsha, à la suite d'une forte fièvre. Chine nouvelle avait toutefois affirmé que des tests préliminaires après la mort de l'adolescente s'étaient révélés négatifs à la grippe aviaire. Aucun cas de contamination humaine n'a été signalé en Chine jusqu'à présent par les autorités, malgré l'aveu vendredi de l'existence d'un nouveau foyer de contamination, dans le comté d'Heishan de la province de Liaoning (nord-est). Pékin a mobilisé la Police armée populaire, unité de l'armée, afin de procéder à un abattage massif dans cette région. Il devait être achevé d'ici à dimanche minuit. Dimanche matin, le nombre des volailles abattues s'élevait à plus d'un million, a annoncé un responsable provincial. Le foyer de la province de Liaoning est le quatrième à être détecté en à peine plus de deux semaines, après ceux de la Mongolie intérieure (nord), de l'Anhui (est) et du Hunan (sud). En Indonésie, le porte-parole de l'hôpital Sulianti Saroso à Jakarta, Ilham Patu, a indiqué samedi que des analyses de l'OMS avaient confirmé qu'une cinquième personne, une jeune femme de 19 ans, était morte des suites du virus dans ce pays. La contamination d'une autre personne a également été confirmée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.