Grippe aviaire: mobilisation mondiale pour financer la lutte

PéKIN - Plus d'une centaine de pays et organisations internationales se sont retrouvés à Pékin pour rassembler près de 1,5 milliard de dollars. C'est le coût estimé de la première offensive mondiale dans la guerre contre la grippe aviaire.Cette journée a permis aux experts d'examiner les besoins de financement. Dans un rapport récent, la Banque mondiale estimait à 800 milliards de dollars le coût économique et financier d'une pandémie de grippe aviaire, avec ses millions de morts et ses dizaines de millions de malades.Pour éviter ce scénario catastrophe, les organisations internationales préconisent un plan d'action de 1,202 à 1,442 milliard de dollars sur trois ans, qui serait consacré en priorité à la mise en place de réseaux de détection et d'intervention rapides.Les experts sont d'accord pour privilégier le contrôle, voire l'éradiction du virus "à la source", dans les élevages de volailles. "Il faut sortir de situations où la mort d'êtres humains joue le rôle de sentinelle pour l'infection animale", a souligné la responsable de l'OMS pour les pandémies, le Dr Margaret Chan.Des systèmes de détection fiables impliquent aussi des fonds d'indemnisation adéquats, pour que les paysans signalent les volailles malades sans craindre de perdre leurs ressources. Ils prévoient en outre la création de stocks de médicaments antiviraux en cas de contagion humaine.Les quelque 90 pays donateurs et 25 organisations présents à Pékin sont appelés à fournir de 673 à 948 millions de dollars, soit la partie de l'enveloppe que les pays infectés ou "à risque" ne sont pas en mesure de financer eux-mêmes.La Suisse donnera six millions de francs. Roche a donné deux millions de traitements supplémentaires Tamiflu à l'OMS, qui viendront compléter un stock mondial d'urgence de trois millions de cures. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.