Halle effondrée en Pologne: 2 nouveaux corps retirés des décombres

CHORZOW - Après une nouvelle inspection avec des chiens spécialisés, les secours polonais ont découvert 2 autres corps dans les décombres de la halle d'exposition qui s'est écroulée samedi à Chorzow. Le bilan de la catastrophe s'établit désormais à 64 morts."Les chiens ont signalé quelque chose. Les secouristes ont alors introduit une caméra dans une niche où l'accès était impossible. Les secouristes ont aperçu deux corps", a indiqué un porte-parole du préfet de Katowice, chef-lieu de la région."Les deux corps sont écrasés par des poutres en métal. Pour l'instant il est impossible de les sortir, il faudra sans doute utiliser du matériel lourd", a-t-il précisé.La nouvelle découverte a confirmé les sombres pressentiments des familles qui n'ont cessé lundi d'interroger les autorités sur le sort de cinq personnes portées manquantes.Les autorités avaient l'intention d'utiliser dès lundi midi des équipements lourds pour dégager les décombres. Mais elles ont repoussé plusieurs fois la décision, afin de donner le maximum de chances à ceux qui cherchent les corps.Selon un nouveau bilan, 170 personnes ont été blessées dans l'effondrement du toit fortement enneigé de la halle, construite en 2000, qui accueillait une exposition de pigeons voyageurs. 84 personnes, dont au moins une dans un état grave, restaient hospitalisées mardi dans différents établissements de la région.Parallèlement, les enquêteurs poursuivaient leur travail pour déterminer les causes de la catastrophe. Les premiers éléments de l'enquête ont permis de constater plusieurs négligences de la société qui gère la foire-exposition de Chorzow-Katowice."Plusieurs issues de secours avaient été condamnées samedi", a déclaré lundi le ministre de la justice, Zbigniew Ziobro, "des vitres et des portes ont été enfoncées par des gens qui voulaient fuir ou par des sauveteurs". "Les témoins nous ont dit qu'ils avaient enfoncé les portes avec des bancs et des extincteurs", a déclaré un porte-parole du parquet de Katowice."Nous cherchons à établir si cette situation a joué un rôle dans le bilan élevé de la tragédie", a-t-il ajouté. Les autorités ont également établi qu'une épaisse couche de glace recouvrait le toit du hall. La société exploitante a répété depuis samedi, contre l'évidence des images et des témoins, que le toit avait été régulièrement déneigé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.