Hausse de la part d'Américains souffrant d'une obésité extrême

WASHINGTON - La proportion d'Américains souffrant d'une obésité extrême augmente beaucoup plus vite que la proportion des autres obèses. L'obésité extrême, qualifiée de morbide, est caractérisée par un poids d'au moins 45 kg au-dessus de la normale.La proportion de ces forts obèses - par exemple une femme de 1,64 m pesant plus de 113 kg - a grimpé de 50% entre 2000 et 2005 pour atteindre 3% de la population américaine, soit 6,8 millions d'adultes. Cette augmentation est deux fois plus rapide que celle du nombre des autres obèses.L'obésité morbide se définit médicalement par un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 40, tandis qu'une personne est considérée comme obèse avec un IMC de 30 à 40. L'IMC est le rapport du poids (exprimé en kilos) divisé par le carré de la taille (en mètre).L'étude rappelle que les coûts de santé pour un adulte très obèse sont deux fois supérieurs à ceux d'un adulte de poids normal. "L'explosion des chirurgies bariatriques n'a rien changé dans la tendance à la progression de l'obésité morbide", souligne M. Sturm. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.