Hugo Chavez dit s'être entretenu avec Fidel Castro

LA HAVANE - Le président cubain Fidel Castro ne souffre pas d'un cancer, mais mène toutefois "une grande bataille" contre une maladie "très grave". Cette annonce a été faite par son allié le président vénézuélien Hugo Chavez.L'ancien parachutiste s'est dit optimiste et a indiqué que le président cubain, en congé du pouvoir depuis juillet après une opération chirurgicale, avait bon moral quand ils se sont entretenus par téléphone jeudi.Il s'agissait là du rapport le plus complet sur la condition de Fidel Castro après des semaines de rumeurs dont certaines l'ont donné mort. Le dirigeant cubain, âgé de 80 ans, n'a plus été vu en public depuis que La Havane a annoncé le 31 juillet dernier qu'il avait subi une intervention chirurgicale aux intestins.Le président cubain avait alors été contraint de passer la main à son frère cadet Raul, âgé de 75 ans, après plus de 40 ans de pouvoir et de confrontation avec les Etats-Unis qui maintiennent un embargo sévère sur l'Etat communiste depuis 1962.L'état exact de santé de Fidel Castro est aussi bien protégé qu'un secret d'Etat. Dans une vidéo diffusée en octobre, il est apparu fragile et marchant avec difficulté. Hugo Chavez n'a pas dit que la santé du dirigeant cubain s'améliorait, comme il l'avait répété dans de récents discours, mais s'est dit optimiste sur son rétablissement."Je vais lui envoyer quelques chocolats. Il aime les chocolats vénézuéliens", a déclaré M. Chavez. "Il mange, petit à petit, il se nourrit lui-même. Nous avons foi en ce que ces 80 années deviennent 90, 100 années."Il a précisé que le chef de la révolution cubaine ne l'avait pas appelé la semaine dernière pour le féliciter sur sa réélection, mais qu'il lui avait envoyé une lettre dactylographiée plutôt que ses lettres habituellement écrites à la machine.Aux Etats-Unis, John Negroponte, le directeur des services de renseignement, a affirmé que Fidel Castro était à l'article de la mort dans un entretien au "Washington Post".Par ailleurs, une délégation de dix parlementaires du Congrès des Etats-Unis partisans d'un assouplissement des sanctions contre Cuba est arrivée vendredi à La Havane pour une visite de trois jours au cours desquels elle espère être reçue par Raul Castro. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.