Incursions terrestres et bombardements au Liban: près de 40 morts

JéRUSALEM/BEYROUTH - Près de 40 civils sont morts tôt à l'est et au sud du Liban dans des bombardements aériens menés par les avions de chasse israéliens. Tsahal a également mené des incursion terrestres dans le sud du pays.Au moins 21 civils ont été tués et 30 blessés dans le pilonnage aérien et naval israélien qui a détruit avant l'aube des maisons à Srifa, a indiqué la police.Une Libanaise et ses trois enfants, ainsi qu'une Sri-Lankaise et un Soudanais ont été tués dans le bombardement aérien du centre-ville de Nabatiyé, à 70 km au sud-est de Beyrouth, selon la police libanaise.Dans la localité de Maaraboun, près de Baalbeck, à 85 km au nord-est de Beyrouth, cinq civils ont perdu la vie dans un raid qui a visé un rassemblement de camionnettes selon la police libanaise.Les avions israéliens ont également bombardé une coopérative appartenant au Hezbollah, dans la ville de Baalbeck, et une maison dans la ville de Hermel, bastion du parti chiite libanais plus au nord, proche de la frontière syrienne, toujours selon la police.A Nabi Chit, près de Baalbeck, à 85 km au nord-est de Beyrouth, six civils appartenant à la même famille ont été tués dans un raid aérien israélien qui a visé un immeuble de quatre étages selon la police libanaise. La localité de Nabi Chiit est un fief du Hezbollah chiite.Par ailleurs, l'armée israélienne mène depuis mercredi matin des opérations terrestres limitées au-delà de sa frontière avec le Liban, opérations qui "visent à éloigner la menace de tirs du Hezbollah contre notre territoire", a indiqué un porte-parole militaire à Tel-Aviv.Le porte-parole a par ailleurs souligné que depuis le déclenchement de l'offensive militaire israélienne au Liban, les violences ont tué douze civils et treize militaires israéliens.Dans la nuit, les chasseurs-bombardiers israéliens ont bombardé à trois reprises le "périmètre de sécurité" du Hezbollah dans la banlieue sud, désormais réduits en ruines. Trois autres raids nocturnes ont été menés sur la périphérie de cette banlieue de Beyrouth. L'un d'eux a détruit un rassemblement de camions.Au Liban sud, un pont a été partiellement détruit par un raid de l'aviation à Touffahta, dans la région de Saïda, alors qu'au moins trois autres raids ont visé des objectifs non encore définis dans la région de Tyr, sur le littoral, plus au sud. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.