Insurrection hongroise: évacuations avant les cérémonies

BUDAPEST - Deux mille policiers ont fait évacuer deux à trois cent manifestants qui occupaient la place Kossuth à Budapest. Les cérémonies marquant le 50e anniversaire de l'insurrection hongroise contre la dictature soviétique doivent s'y poursuivre lundi.L'opération de la police tôt lundi matin n'a duré que 15 minutes selon l'agence de presse nationale MTI. Les forces de l'ordre avaient permis vendredi aux manifestants, qui demandent le départ du Premier ministre Ferenc Gyurcsany, de rester sur place durant ces cérémonies à condition d'être tenus à distance par un cordon de sécurité.La Hongrie poursuit lundi la commémoration du 50e anniversaire de l'insurrection contre le régime soviétique qui avait débuté le 23 octobre 1956 par une manifestation étudiante et fut écrasé dans le sang le 4 novembre par les chars envoyés par Moscou.Lundi, les invités de marque doivent assister sur la place Kossuth à la levée du drapeau national hongrois avant l'adoption solennelle, à l'intérieur du parlement, de "La déclaration de la liberté, 1956".Des dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement étrangers, dont le président de la Confédération Moritz Leuenberger, doivent assister aux cérémonies officielles à l'initiative du gouvernement du Premier ministre. L'opposition conservatrice, qui boycotte depuis des années cette commémoration, a prévu sa propre célébration en hommage aux victime de ce soulèvement.Dimanche, le président hongrois Laszlo Solyom s'est adressé aux Hongrois devant des responsables du monde entier lors d'une soirée de gala à l'Opéra, coup d'envoi des cérémonies officielles pour cet anniversaire. Il a appelé son pays à l'unité nationale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.