Irak: 5 attaques ont fait au moins 18 morts à Kirkouk

NEW YORK - Trois voitures piégées et deux bombes ont fait au moins dix-huit morts et 37 blessés à Kirkouk, dans le nord de l'Irak, a annoncé la police. Les explosions sont survenues de manière quasi simultanée dans différents quartiers de la ville.Une voiture piégée a explosé devant le siège local du parti de l'ancien Premier ministre Iyad Allaoui, une autre près d'un bâtiment du gouvernement et la troisième dans une rue commerçante, a précisé la police. Les deux autres bombes visaient des patrouilles de la police et de l'armée irakiennes.Ces nouvelles attaques interviennent alors que les Irakiens, quatre ans après l'invasion américaine de leur pays, se déclarent de plus en plus pessimistes. Ils éprouvent un sentiment d'insécurité quant à leur l'avenir, selon un sondage.Selon cette étude commandée par la BBC et la télévision américaine ABC News, seulement 39% des Irakiens interrogés pensent que leur vie est train de s'améliorer et ils sont 35% à estimer que les choses vont aller mieux l'année prochaine.40 % jugent que la situation générale va s'améliorer et juste un peu plus d'un quart -26%- déclarent se sentir en sécurité dans leur propre quartier.A New York, plusieurs milliers d'opposants à la guerre en Irak ont quant à eux manifesté dans les rues. Les gens ont défilé à l'occasion de l'anniversaire de l'invasion lancée par le président George W. Bush.Selon les chiffres des organisateurs du groupe United for Peace and Justice (Unis pour la paix et la justice), quelque 25'000 à 30'000 manifestants se sont rassemblés -cyclistes, étudiants, ancien combattants de la guerre du Vietnam, musiciens, badauds- aux slogans de "Les soldats dehors tout de suite", ou "Jetez Bush, pas des bombes". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.