Irak: au moins 20 morts dans un attentat suicide à Ramadi

BAGDAD - Un attentat suicide à la voiture piégée a fait au moins 20 morts et 30 blessés à Ramadi, en Irak. Le kamikaze s'est lancé contre un point de contrôle de la police. Ramadi est la capitale de la province d'al-Anbar, le principal foyer d'insurrection sunnite en Irak.Par ailleurs, de violents accrochages entre les miliciens radicaux chiites de l'Armée du Mahdi, partisans de Moqtada Sadr, et les forces américaines ont eu lieu à Diwaniyah. Ils ont fait au moins un mort et 19 blessés."Les affrontements entre l'armée du Mahdi et les Américains ont commencé ce matin. Au moins 30 civils ont été tués et trois humvees (véhicule blindé américain) ont été brûlés", a pour sa part affirmé un membre du mouvement radical chiite de Moqtada Sadr.Jeudi soir, les forces de sécurité irakienne et les soldats américains ont lancé diverses opérations, fouillant des maisons, arrêtant des suspects, et utilisant même des frappes aériennes à Diwaniyah. Ils se sont heurtés à plusieurs reprises aux miliciens et un couvre-feu a été décrété. Les accrochages se sont faits plus violents dans la matinée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.