Irak: au moins 36 morts dans un triple attentat à Sadr City

BAGDAD - Au moins 36 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées dans un triple attentat à la voiture piégée dans le quartier chiite de Sadr City, à Bagdad. Dans ce climat meurtrier, le procès de Saddam Hussein a repris.Les attentats les plus meurtriers du week-end ont frappé dimanche deux marchés populaires à al-Oula et à al-Gayara, dans des districts chiites de la capitale. Il s'agit d'une des journées les plus sanglantes de ces derniers mois dans la capitale.Sadr City est le fief du jeune imam radical chiite Moktada al Sadr, qui commande les miliciens de l'Armée de Mehdi. Ce quartier avait été relativement épargné par les violences ces deux dernières années. Mais l'ensemble du pays a connu une vague d'attaques et de représailles entre chiites et sunnites après un attentat à la Mosquée d'or de Samarra.Par ailleurs, la 15e audience du procès de Saddam Hussein a été consacrée dimanche à l'audition des prévenus. Trois d'entre eux ont dû donner tour à tour leur version sur la mort de 148 villageois chiites de Doujail, au nord de Bagdad, après une tentative d'assassinat en 1982 de l'ancien dictateur.Le président déchu et ses sept coaccusés risquent la peine de mort. Le procureur du tribunal a affiché dimanche son désir de voir exécuter rapidement Saddam Hussein et ses comparses s'ils sont condamnés à la peine capitale. Celle-ci devrait s'appliquer dans les 30 jours suivant la ratification par la Cour d'appel du tribunal."Concernant les autres procès dans lesquels ils sont accusés, le tribunal jugera les prévenus encore vivants, car ceux qui ont été exécutés ne peuvent plus être poursuivis", a-t-il ajouté. Saddam Hussein est poursuivi dans plusieurs autres affaires notamment le gazage des Kurdes à Halabja et la répression contre l'insurrection chiite en 1991. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.