Irak: de nouvelles mosquées sunnites ont été attaquées

Des attaques ont encore visé des mosquées sunnites au sud de Bagdad. Elles interviennent au lendemain d'un attentat à la bombe contre l'un des lieux saints les plus vénérés par les chiites à Samarra.Craignant une nouvelle flambée de violences confessionnelles après la destruction mercredi de deux minarets du mausolée chiite de Samarra, à 120 km au nord de Bagdad, les autorités ont maintenu jusqu'à samedi le couvre-feu total imposé dans la capitale irakienne.Quatre mosquées sunnites avaient déjà été la cible d'attaques à Iskandariyah et à Bagdad, quelques heures après l'attentat de Samarra. Selon Ameri, une des mosquées d'Iskandiriyah a une nouvelle fois fait l'objet d'un attentat, dans lequel une mère et sa fille ont été blessées.Selon le premier ministre irakien Nouri al-Maliki, des membres des forces irakiennes chargées de la sécurité du mausolée sont impliqués dans l'attentat de Samarra, imputé par les autorités irakiennes et américaines à Al-Qaïda.C'est la destruction du dôme de ce même mausolée de Samarra en février 2006, également dans un attentat imputé à Al-Qaïda, qui avait déclenché la spirale de violences confessionnelles entre sunnites et chiites en Irak.A Bagdad, les voitures et les piétons ont déserté les rues et seuls les véhicules de la police et de l'armée circulent sur les ponts reliant les deux rives du Tigre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.