Irak: douze morts dans une nouvelle flambée

BAGDAD - Une nouvelle flambée de violences en Irak a fait 12 morts, dont deux femmes et un enfant qui rejoignaient à pied Kerbala. Ceux-ci ont été tués dans l'explosion d'une bombe près de la ville sainte, alors que l'attaque visait une patrouille américaine.A Bagdad, des centaines de militaires américains et irakiens ont mené des fouilles maison par maison à Sadr City. L'entrée des forces américaines dans ce quartier chiite, fief de Moqtada Sadr,est un test-clé pour le nouveau plan de sécurité lancé mi-février pour ramener l'ordre dans la capitale endeuillée par les violences, en majeure partie confessionnelles.Sur le plan politique, le premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a déclaré qu'il procèderait à un remaniement du gouvernement dans les deux semaines à venir. Il cherche à sauver une coalition aux abois et en proie aux divisions confessionnelles.Ce remaniement devrait être destiné à renforcer le gouvernement et à remplacer les ministres les moins performants, sur fond d'appels à la formation d'une nouvelle coalition qui exclurait les partis accusés de liens avec les factions qui prennent part aux violences.Il intervient alors que depuis plusieurs mois, des responsables américains poussent M. Maliki à former une nouvelle alliance de "modérés" des deux communautés sunnite et chiite. Concrètement, cela signifierait écarter de la coalition le chef radical chiite Moqtada Sadr, dont la milice de l'armée du Mahdi est accusée par les militaires américains d'être la plus grande menace pour la stabilité de l'Irak. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.