Irak: le CICR "très choqué" par les nouvelles photos d'Abou Ghraib

GENèVE/BAGDAD - Le CICR s'est déclaré "très choqué" par les mauvais traitements montrés dans la nouvelle série de photos de détenus de la prison d'Abou Ghraib en Irak. A Bagdad, le gouvernement irakien les a condamnées."Nous sommes consternés par les mauvais traitements montrés sur ces images prises en 2003", a déclaré une porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Dorothea Krimitsas. "Nous sommes aussi choqués que lors de la première publication de photos en 2004", a indiqué la porte-parole, interrogée par l'ATS."Il est très clair que les mauvais traitements montrés sur ces images violent les règles du droit international humanitaire qui protègent la dignité des personnes détenues dans le contexte de conflits armés", a affirmé Mme Krimitsas. Elle a rappelé que le droit international humanitaire interdit tout traitement inhumain, cruel et dégradant.Le président du CICR Jakob Kellenberger a discuté du sort des détenus aux mains des Etats-Unis au plus haut niveau, également du traitement des prisonniers à Guantanamo, lors de ses dernières visites à Washington en février 2005 et janvier 2004. Il doit rencontrer à nouveau cette année les dirigeants américains.Le gouvernement irakien a également "condamné vivement les tortures contre des prisonniers irakiens et insisté pour qu'elles ne se répètent pas". Alors que les journaux irakiens avaient fait de longs comptes rendus, photos à l'appui, sur le scandale des mauvais traitements à Abou Ghraib éclaté en 2004, ils ont décidé cette fois-ci de ne pas publier les photos.Plusieurs habitants de Bagdad ont néanmoins exprimé leur dégoût. "Je suis révolté par ces images et en même temps je ressens l'extrême faiblesse de notre gouvernement qui est incapable de protéger ses citoyens", a affirmé Saadoun Mohammad. "Le gouvernement prétend qu'il est souverain mais cette affaire montre qu'il est impuissant face aux forces étrangères", a-t-il ajouté.Après l'affaire des caricatures de Mahomet, la diffusion de ces photographies a entamé encore un peu plus l'image des Etats-Unis dans le monde arabe. "Les Américains disent qu'ils sont allés en Irak pour aider les Irakiens. Mais ces photos montrent que cela n'a pas été le cas", écrit Djaber al-Harami dans les colonnes du journal qatari Al Chark. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.