Irak: le tribut de la presse supérieur à celui de la 2e Guerre

WASHINGTON - Le nombre de journalistes tués en Irak est désormais supérieur à celui des reporters tombés pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est ce qu'indique le comité pour la protection des journalistes, basé à New York.La mort, lundi, de Paul Douglas, caméraman de CBS, et de l'ingénieur du son James Brolan a porté le tribut payé par la presse en Irak à 71 morts, selon le bilan du Comité. Les chiffres varient toutefois d'une organisation à l'autre suivant les critères retenus quant au statut des victimes ou aux circonstances de leur mort.Le Freedom Forum a ainsi répertorié 79 journalistes tués alors que Reporter sans frontières compte 66 journalistes et 30 assistants morts en Irak. La plupart des victimes étaient de nationalité irakienne.Pour le Freedom Forum, 69 reporters ont été tués pendantla Seconde Guerre mondiale, mais l'organisation, établie à Arlington, indique que ce bilan est sans doute sous-évalué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.