Irak: polémique sur la vidéo pirate de l'exécution de Saddam

BAGDAD - La polémique sur la vidéo pirate de l'exécution de Saddam Hussein, vraisemblablement tournée par un haut responsable irakien, a pris des allures d'affaires d'Etat. Elle met en difficulté le premier ministre Nouri al-Maliki.Selon ses proches, le premier ministre Maliki est déterminé à punir l'auteur de la vidéo. Une enquête officielle a été ouverte pour identifier la personne qui a filmé avec son téléphone portable samedi l'intégralité de l'exécution de l'ancien président.La bande-son du document révèle que des témoins ont scandé le nom du chef radical chiite Moqtada Sadr, tandis que d'autres ont insulté le supplicié.Selon le procureur général auprès du Haut tribunal pénal irakien Mounqith al-Faroun, présent à la pendaison, seuls deux témoins disposaient de téléphone portable parmi la vingtaine de personnes présentes. "Tous deux étaient des hauts responsables du gouvernement", a-t-il souligné mardi, refusant cependant de les nommer.Parmi les rares spectateurs n'ayant pas eu leur téléphone portable confisqué figurait notamment le Conseiller national à la sécurité, Mouaffaq al-Roubaïe, injoignable pour commenter ces informations.Condamné à mort le 5 novembre 2006 pour "crime contre l'humanité", Saddam Hussein a été pendu samedi à l'aube à Bagdad par les autorités irakiennes.Une vidéo pirate mais complète de l'exécution avait été diffusée le lendemain sur internet, provoquant un profond émoi au sein de la communauté sunnite irakienne et des pays arabes de la région. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.