Irak: trente tués depuis mardi dans l'offensive irako-américaine

Des milliers de soldats américains et irakiens poursuivaient leur offensive majeure lancée la veille contre des bastions d'Al-Qaïda au nord-est de Bagdad, a indiqué l'armée américaine. "Au moins 30 combattants" du réseau terroriste ont été tués depuis mardi."Le corps expéditionnaire Lightning poursuit son offensive dans et autour de la capitale de la province de Diyala, dans le cadre de mesures répressives contre des terroristes d'Al-Qaïda opérant dans la région", a-t-elle souligné.Au cours de la première journée de cette plus importante offensive militaire jamais lancée dans cette région, quatre engins explosifs artisanaux entreposés dans des maisons et dix autres bombes enterrées ont été découverts.A Baqouba, capitale de la province et bastion d'Al-Qaïda, les militaires ont découvert "au moins deux caches d'armes avec des grenades, des lance-roquettes, des munitions de petit et gros calibre et des explosifs", a ajouté l'armée américaine.Quelque 7500 soldats américains et 2500 militaires et policiers irakiens sont mobilisés pour cette opération baptisée "Arrowhead Ripper".Diyala, un Irak en miniature où vivent des sunnites, des chiites et des Kurdes, est le théâtre de violences interconfessionnelles quotidiennes. La branche irakienne d'Al-Qaïda y est bien implantée et les pertes infligées en particulier aux soldats américains s'y sont accentuées depuis quelques mois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.