Irak: une attaque à la voiture piégée fait au moins 57 morts

WASHINGTON - Au moins 57 personnes ont été tuées et près de 150 blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée au centre de Bagdad, selon une source hospitalière. L'attaque a eu lieu au milieu d'une foule d'ouvriers occasionnels en majorité chiites.C'est la quatrième attaque menée cette année au même endroit, a précisé une source de sécurité. La puissante explosion est survenue en pleine heure de pointe à 07h00 heure locale, (05h00 suisses) dans le centre de Tayaran Square, un endroit très fréquenté le matin par les charpentiers, plombiers et autres ouvriers du bâtiment à la recherche de travail."Le kamikaze est arrivé en proposant du travail. Les gens se sont agglutinés autour comme des abeilles. Et cela a explosé", a affirmé cette source, expliquant que le kamikaze utilisait une technique déjà utilisée par le passé pour infliger le plus de pertes humaines possibles.Des coups de feu ont été entendus immédiatement après l'explosion et une épaisse fumée noire pouvait être aperçue s'élevant du site.Environ 90 minutes plus tard, une bombe a explosé en bord de route près d'une patrouille de la police. Le ministère de l'Intérieur a précisé qu'il n'y avait pas eu de blessés. Une troisième explosion a secoué le centre de la capitale peu après. Il n'a pas été signalé de blessés dans l'immédiat.Le 23 novembre, l'explosion de plusieurs voitures piégées dans le quartier radical chiite de Sadr City avait tué au moins 205 personnes lors de l'attentat le plus sanglant en Irak depuis l'invasion en 2003. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.