Irak: visite suprise du ministre britannique des finances

BAGDAD - Le ministre britannique des Finances Gordon Brown a effectué une visite surprise en Irak, sa première dans ce pays. Il devait rencontrer les soldats britanniques déployés dans le sud et s'entretenir avec des responsables locaux.Dans un entretien télévisé diffusé vendredi par la nouvelle chaîne en anglais d'Al-Jazira, M. Blair a concédé que l'intervention de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis en Irak était un "désastre". Les services du premier ministre ont tenté de minimiser ces propos. La Grande-Bretagne compte 7200 militaires en Irak, déployés principalement dans et autour de Bassorah, la métropole du sud chiite du pays."Je suis ici pour constater et rendre hommage au travail important effectué par nos forces et pour rencontrer des ministres irakiens afin de discuter des défis à venir", a déclaré le chancelier de l'Echiquier. M. Gordon est considéré comme le successeur probable de Tony Blair à la tête du gouvernement britannique."Nous nous sommes engagés à aider les Irakiens à bâtir un pays démocratique apportant la sécurité et la prospérité à son peuple et jouant pleinement son rôle dans la région et dans l'économie mondiale", a-t-il ajouté. Gordon Brown a promis une aide économique supplémentaire de 147 millions d'euros. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.