Israël continuera à agir contre le transfert d'armes au Hezbollah

JéRUSALEM - Israël continuera ses opérations militaires pour empêcher les transferts d'armes et destinées au Hezbollah, a déclaré un ministre israélien, au lendemain d'un raid dans l'est du Liban. Kofi Annan a qualifié cette opération de "violation" de la trêve."Tant que l'armée libanaise ou les forces internationales ne seront pas déployées, l'armée israélienne ne cessera pas ses vols dans la région pour empêcher les transferts d'armes en provenance de la Syrie, c'est ce qu'elle a fait et c'est bien", a affirmé à la radio publique Gideon Ezra, ministre de l'Environnement, un proche du chef du gouvernement Ehud Olmert.Un porte-parole de l'armée a lui réaffirmé qu'en "l'absence d'un système de contrôle à la frontière (entre la Syrie et le Liban), Israël continuera à opérer pour empêcher le transfert d'armes au Hezbollah".La résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui a permis le 14 août une cessation des hostilités entre le Hezbollah et Israël, prévoit un embargo sur la fourniture d'armes à la formation chiite libanaise et demande au gouvernement libanais de sécuriser ses frontières pour empêcher leur acheminement.Israël accuse l'Iran et la Syrie de soutenir le Hezbollah et de lui fournir des armes et exige que la Force des Nations unies au Liban (FINUL) renforcée contrôle la frontière libano-syrienne pour empêcher les livraisons d'armes.Samedi, Israël a mené une opération commando contre un bastion du Hezbollah dans l'est du Liban qui constitue le premier incident grave depuis l'entrée en vigueur de la trêve et qui a été qualifié de "violation" par le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan.Cette opération durant laquelle un lieutenant-colonel a été tué et deux autres officiers israéliens blessés, près de Baalbeck, a précédé de quelques heures l'arrivée dans le sud du Liban d'une cinquantaine de soldats français du génie, premiers éléments de la nouvelle FINUL. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.