Israël: entrée de l'extrême droite au gouvernement

JéRUSALEM - Le cabinet israélien a approuvé l'entrée dans la coalition gouvernementale dirigée par Ehud Olmert du parti d'extrême droite Israël Beiténou. Cette décision survient au moment où le premier ministre peut être affaibli par des ennuis judiciaires.L'intégration du chef d'Israël Beiténou, Avigdor Lieberman, a été acceptée par 22 des 23 membres du cabinet. Seul le travailliste Ofir Pinès-Paz s'est opposé. Il a annoncé sa démission en fin de journée.La Knesset a ensuite approuvé par 61 voix contre 38 l'entrée au gouvernement de M. Lieberman, qui doit devenir vice-premier ministre et ministre pour les "affaires stratégiques", chargé du nucléaire iranien. Le dirigeant d'extrême-droit a immédiatement prêté serment à la tribune du Parlement.Grâce à l'appui des onze députés d'Israël Beiténou, M. Olmert pourra désormais compter sur le soutien de 78 des 120 députés de la Knesset, une des assises parlementaires les plus larges de toute l'histoire d'Israël.Israël Beiténou prône notamment l'annexion des grandes colonies juives de Cisjordanie et un transfert partiel des Arabes israéliens, une communauté de 1,3 million de personnes, vers les territoires palestiniens.Ehud Olmert s'est pour sa part dit "heureux de ce ralliement". "Ces développements vont renforcer notre coopération et donner une large assise au gouvernement", s'est-il félicité.Le premier ministre israélien a dans le même temps affirmé que le gouvernement pourrait décider dans les prochains jours d'une "opération de grande envergure" dans la bande de Gaza, selon des sources parlementaires.Ce ralliement intervient alors que M. Olmert est en position de faiblesse à la suite des ratés de la guerre au Liban cet été et d'une série "d'affaires" l'impliquant.Sur le terrain, un Palestinien a été tué et deux autres blessés lundi par un obus tiré par un char israélien dans le nord de la bande de Gaza, ont annoncé des sources médicales. Le bombardement a eu lieu dans la localité de Beit Hanoun.Par ailleurs, un Espagnol travaillant pour une organisation non gouvernementale (ONG) a été enlevé lundi par des hommes armés dans la bande de Gaza. Aucune organisation ou mouvement n'a revendiqué ce rapt dans l'immédiat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.