James Brown, parrain de la musique soul, s'est éteint

WASHINGTON - Le roi de la musique soul, le chanteur américain James Brown, est mort à l'âge de 73 ans, a annoncé l'agent de la star. Il est décédé à Atlanta, dans le sud-est des Etats-Unis.James Brown est décédé vers 01h45 (heure locale) à l'hôpital Emory Crawford Long d'Atlanta, selon son agent, Franck Copsidas.Le chanteur, alias "le Parrain de la soul" ou "Mr Dynamite" eu encore "Mr Sex Machine", a enregistré plus de 50 albums, vendus à des millions d'exemplaires dans le monde, depuis le succès de "Please, Please, Please" en 1956.Gamin noir né de parents pauvres en Georgie, James Brown débute dans la vie comme cireur de chaussures, rabatteur pour filles de joie, et est condamné pour vol à l'âge de 16 ans. Avec ses compagnons de cellule, il monte un groupe de gospel. Quatre ans plus tard, il fonde les Famous Flames et opte pour le rythm'n and blues.Il enregistre "Papa's got a brand new bag" et "I got you (I feel good)" en 1965, suivis l'année suivante de "It's a man's world". En 1970, il créé le désormais incontournable "Sex Machine".Depuis 1956, James Brown a tout inventé, ou mieux, s'est tout réapproprié : la soul music, le rythm'n and blues, le funk et même le rap. Le chanteur, connu pour ses performances scéniques et ses tenues de scène voyantes, est devenu l'homme le plus imité du show business.Trafic de drogue, coups et blessures à agents de police, tentative de fuite, violence conjugale s'ajoutent à son casier judiciaire déjà fourni. En 1988, James Brown est condamné à six ans de prison pour tentative d'agression contre des policiers. Il est mis en liberté conditionnelle au bout de deux ans et demi. Veuf, James Brown avait été marié trois fois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.