Johnny Hallyday perd définitivement son procès contre Universal

BERNE - Le chanteur français Johnny Hallyday a définitivement perdu son procès contre son ancienne maison de disques Universal Music. Il ne pourra pas récupérer les bandes originales de ses enregistrements.Johnny, aujourd'hui âgé de 63 ans et qui reste l'un des plus gros vendeurs de disques en France, estimait que la rupture en janvier de son contrat avec Universal mettait fin à la cession de ses droits sur ses chansons à la maison de disques. La chambre sociale de la Cour de cassation, la plus haute juridiction française, a jugé que la rupture du contrat n'y met fin que pour l'avenir, mais pas rétroactivement.Universal pourra donc conserver les "masters" de Johnny, ses enregistrements originaux, soit plus de 1000 titres édités entre 1961 et 2004. Johnny, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, devra enregistrer un nouvel album pour cette maison de disques et en assurer la promotion. Il ne pourra reprendre totalement sa liberté qu'en 2007, selon l'arrêt.Il pourra ensuite exploiter avec un autre producteur les enregistrements de ses concerts, mais son nouveau partenaire devra payer une redevance à Universal.La Cour de cassation confirme ainsi le jugement d'une cour d'appel au printemps 2005. En août 2004, en première instance, le conseil des prudhommes de Paris avait pourtant ordonné à la maison de disques de restituer à l'artiste ses enregistrements originaux.Universal Music a aussitôt salué une décision "logique" et guidée par la "justice". Les producteurs "savent désormais qu'à la fin du contrat d'exclusivité passé avec leur artiste, ils ne perdront ni la propriété des enregistrements qu'ils ont produits et financés, ni le bénéfice des droits exclusifs d'exploitation", a-t-elle estimé.Le monde de la musique considérait le dossier Hallyday comme crucial. Si le jugement de première instance avait été confirmé, il aurait pu modifier les rapports de force entre les artistes et leurs producteurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.