Jordanie: les attentats d'Amman revendiqués par Zarqaoui

AMMAN - Ennemi numéro un des Etats-Unis en Irak, Abou Moussab Al-Zarqaoui a revendiqué les trois attentats qui ont fait 56 morts mercredi en Jordanie. Il a justifié ces attaques par la politique pro-américaine du roi Abdallah II et ses liens avec Israël. Accusant la Jordanie d'être devenu un "mur de protection pour les Juifs" et une "base militaire arrière des armées des Croisés" et du gouvernement irakien, la branche irakienne d'Al-Qaïda, que dirige Zarqaoui, a aussi averti dans un communiqué qu'il y aurait d'autres attaques contre le royaume hachémite. L'authenticité du document ne pouvait être établie dans l'immédiat. Les experts notent cependant qu'il a été mis en ligne sur un site habituellement utilisé par les groupes islamistes et qu'il a été signé du porte-parole du groupe, Abou Maissara al-Iraqi. Selon un dernier bilan, 56 personnes, dont 12 étrangers, ont perdu la vie et 102 ont été blessées. Un Suisse a été touché, mais son cas est sans gravité. Les attentats perpétrés mercredi soir visaient les hôtels Radisson SAS, Hyatt et Days Inn. Abdallah II, qui se trouvait hors de Jordanie au moment des attentats, est rentré jeudi à l'aube. Les autorités jordaniennes ont annoncé l'arrestation de plusieurs "suspects" sans donner plus de détails dans l'immédiat. Le dispositif de sécurité a été renforcé jeudi dans tout le pays. Les ministères, les écoles et tous les établissements publics ont été fermés dans le royaume, où un "deuil national" a été décrété. Les missions diplomatiques, où la protection policière a été renforcée, sont restées aussi fermées. La Jordanie a rouvert ses frontières terrestres fermées peu après les attaques. Mais des mesures de sécurité draconiennes ont été prises aux frontières et dans les aéroports. La Jordanie est frontalière notamment de l'Irak. Par ailleurs, plusieurs milliers de personnes ont manifesté jeudi à Amman et dans d'autres villes du pays pour dire "non au terrorisme". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.