La Hongrie affirme avoir mis au point un vaccin contre le H5N1

BUDAPEST - Des chercheurs hongrois ont mis au point un vaccin pour l'homme contre la forme actuelle du virus de la grippe aviaire, a annoncé le premier ministre hongrois, Ferenc Gyurcsany. Mais ce vaccin n'est pas prévu pour une éventuelle forme mutée du H5N1.Ce vaccin, qui a été mis au point par la société pharmaceutique hongroise Omninvest, "immunise l'homme contre le virus H5N1", a déclaré le chef du gouvernement hongrois lors d'une conférence de presse aux laboratoires de la firme à Bilsborosjeno, près de Budapest.Le vaccin n'est efficace que pour la forme actuelle du H5N1 mais non pour une éventuelle forme mutée qui pourrait se transmettre directement de personne à personne, a souligné M. Guyrcsany. Le vaccin est surtout prévu pour le personnel travaillant en contact avec les volailles, tels que les vétérinaires et les éleveurs."Si le virus devait muter, nous n'aurions pas à expérimenter une nouvelle technologie mais serions en mesure de fabriquer un véritable vaccin en l'espace de huit semaines", a souligné le Premier ministre hongrois."Ce qui est plus important encore, notre Institut pharmaceutique national (OGYI) a donné son feu vert pour la commercialisation" en Hongrie de ce vaccin, a-t-il ajouté.Les chercheurs hongrois étaient attelés depuis plus de six mois à la fabrication d'un vaccin contre la forme actuelle du H5N1. En octobre, le ministre hongrois de la Santé, Jenö Racz, avait indiqué qu'un prototype de vaccin développé par ses services vétérinaires et d'épidémiologie avait donné des résultats positifs sur l'homme.La mise au point d'un prototype de vaccin constitue une étape indispensable pour la fabrication rapide d'un véritable vaccin contre le virus mortel H5N1, dans le cas où celui-ci muterait pour se transmettre de personne à personne, entraînant le risque d'une pandémie.A l'époque, le groupe français Sanofi-Aventis, lui aussi engagé dans la course au vaccin, avait affirmé que le prototype hongrois "ne répondrait pas aux exigences de l'Agence européenne" pour l'évaluation des médicaments. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.