L'AIEA veut restaurer la confiance avec la Corée du Nord

PéKIN - Le directeur de l'agence de l'énergie nucléaire de l'ONU a insisté à Pékin sur un retour rapide de ses inspecteurs en Corée du Nord. Il s'exprimait à la veille d'un voyage historique à Pyongyang.Sa visite, la première depuis sa nomination en 1997, fait suite à l'accord conclu le 13 février à Pékin entre la Corée du Nord d'une part, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Russie et les Etats-Unis d'autre part, par lequel Pyongyang s'engage à fermer ses installations nucléaires en échange de livraisons de fioul.M. El Baradei, qui devait avoir des entretiens avec le négociateur chinois Wu Dawei lundi, a cependant reconnu la difficulté de la tâche. "Il y a beaucoup de questions à prendre en compte, les questions de sécurité, économiques et politiques", a souligné le numéro un de l'AIEA.Un autre sujet que les deux parties aborderont est le retour de la Corée du Nord au sein de l'agence. La Corée du Nord s'était retiré de l'AIEA en 1994, puis les inspecteurs avaient été expulsés en décembre 2002 à la suite d'un conflit avec les Etats-Unis qui avaient accusé Pyongyang de développer un programme d'uranium hautement enrichi (UHE) à des fins militaires. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.