Lancement réussi du satellite européen MetOp

PARIS - Un lanceur russe Soyouz, emportant le satellite météorologique européen MetOp, a décollé depuis le centre spatial de Baïkonour, au Kazakhstan. L'envol de la fusée avait dû être reporté à cinq reprises depuis juillet.MetOp, le satellite d'observation de la Terre le plus complexe jamais construit, a été placé en orbite à 800 km d'altitude. Il a ensuite déployé l'imposant panneau solaire qui doit l'alimenter en énergie durant sa mission de cinq ans, a annoncé l'ESA.L'engin a emporté dans l'espace treize instruments, dont les scientifiques attendent une moisson de données sur le changement climatique en cours et une amélioration de la qualité des prévisions météorologiques entre deux et cinq jours.L'un de ces instruments, un scanner à infrarouges, sera chargé d'établir de calculer avec une précision jusqu'ici inconnue la température et l'humidité de l'atmosphère, mais aussi de mesurer les quantités de monoxyde de carbone, de méthane et d'autres substances qui jouent un rôle important dans l'effet de serre, à l'origine du réchauffement du climat.Le Centre suisse d'électronique et de microtechnologie (CSEM), basé à Neuchâtel, a participé à le mise au point de cet appareil.Deux autres sociétés suisses ont participé au développement et à la construction de MetOp, selon le Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER). Contraves Space, à Zurich, a mis au point la structure de la "charge utile" - le "squelette" du satellite -, ainsi que le mécanisme d'observation du spectromètre qui devra mesurer l'humidité et la température avec une haute précision.La société Syderal, à Gals (BE), a de son côté développé les ordinateurs de contrôle et de commande du scattéromètre (un radar chargé de mesurer le mouvement des vents à la surface des océans et les glaces flottantes), les unités de commande électronique pour le prisme optique du spectromètre, ainsi que les unités de contrôle de la sonde destinée à mesurer l'humidité par hyperfréquence. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.