Le général croate Ante Gotovina sera transféré samedi vers La Haye

MADRID - Le général croate Ante Gotovina, réclamé pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international (TPI), quittera samedi l'Espagne par un vol militaire espagnol pour La Haye. Il sera remis au TPI. Son transfert vers La Haye s'effectuera probablement dans la matinée depuis la base aérienne de Torrejon de Ardoz, à l'est de Madrid, ont indiqué des sources policières. Le général Gotovina, inculpé par le TPI de crimes de guerres contre des Serbes de Croatie, était vendredi dans une prison proche de Madrid. Il y a été amené après son arrestation mercredi soir dans le restaurant d'un hôtel de luxe du sud de l'île de Ténériffe. Il a comparu jeudi dans la soirée devant l'Audience nationale, la plus haute instance pénale espagnole, où un juge lui avait lu l'acte d'accusation du TPI. La magistrat avait ordonné son incarcération à la prison Soto del Real, le temps d'organiser son "transfert immédiat" vers La Haye. Ante Gotovina a été inculpé mi-2001 par le TPI de crimes de guerre commis contre des Serbes de Croatie à la fin de la guerre serbo-croate de 1991-95, et notamment l'assassinat de 150 civils serbes dans la région de Knin. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le ministre espagnol de l'Intérieur, José Antonio Alonso s'est félicité de cette arrestation qu'il a qualifiée de "bonne nouvelle pour la communauté démocratique internationale". Il a souligné que le transfert du général Gotovina n'était plus suspendu qu'à "des questions logistiques". Le ministre a expliqué que l'un des "deux faux passeports" saisis lors de son interpellation attestait de séjours en Argentine, Chili, Russie, Chine, République Tchèque, Tahiti et à l'Ile Maurice. Sa cavale a retardé les aspirations de la Croatie à l'entrée dans l'Union européenne. L'UE a manifesté sa satisfaction après l'arrestation du général Gotovina. C'est "une très bonne nouvelle", a dit Olli Rehn, commissaire européen à l'Elargissement. Le procureur du TPI, Carla del Ponte, qui avait annoncé l'arrestation jeudi à Belgrade, a salué la coopération des autorités croates. Les Etats-Unis se sont également félicités de cette arrestation qualifiée d'"étape majeure pour la Croatie pour sa demande d'adhésion à l'OTAN". La presse croate estimait vendredi que l'arrestation du général Ante Gotovina une "bonne nouvelle". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.