Le Mont-Saint-Michel redeviendra une presqu'île d'ici six ans

MONT-SAINT-MICHEL - La France a lancé un énorme chantier de six ans de travaux dans la baie du Mont-Saint-Michel, en Normandie. Menacé d'ensablement, ce site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO redeviendra une presqu'île."Après dix ans d'études et de travaux préparatoires, le temps est enfin venu de lancer le grand chantier pour l'aménagement de la baie du Mont Saint-Michel", a déclaré dans la célèbre abbaye médiévale le Premier ministre français Dominique de Villepin en donnant le coup d'envoi des travaux."Historiquement, le Mont était à un peu plus de 4 km du continent, alors qu'aujourd'hui il n'en est plus qu'à quelques dizaines de mètres", a expliqué François-Xavier de Beaulaincourt, l'un des responsables du projet.Ce site, le plus visité de France en dehors de Paris, reçoit chaque année plus de 3 millions de visiteurs. Le Mont-Saint-Michel dont il faut gravir les 360 marches pour se hisser à son sommet, restera accessible au public, pendant les six années que doivent durer le chantier."Le caractère maritime du Mont-Saint-Michel sera visible dès la fin des travaux et le niveau des fonds sera abaissé d'environ 70 cm au bout d'une dizaine d'années", a précisé M. de Beaulaincourt.Le coût des travaux a été porté à un plafond de 164 millions d'euros. L'Etat français doit prendre 79 millions à sa charge contre 60 pour les collectivités normandes et bretonnes. L'Union européenne pourrait débloquer jusqu'à 21 millions et l'Agence de l'eau trois millions, a affirmé le maître d'ouvrage.Début 2005, de premiers travaux avaient été effectués pour creuser une douzaine de mares en vue de donner refuge à une espèce rare de batracien qui avait élu domicile en amont de l'embouchure du Couesnon. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.