Le Pape à Munich: Benoît XVI déplore un monde devenu "sourd à Dieu"

MUNICH - Le pape Benoît XVI s'en est de nouveau pris dans sa messe à Munich à la sécularisation des sociétés occidentales en déplorant un monde devenu "sourd à Dieu". Devant quelque 230'000 fidèles, il a dénoncé le "cynisme" de "l'insulte au sacré"."Il n'existe pas que la surdité physique, qui coupe l'homme en grande partie de la vie sociale. Il existe une faiblesse d'audition à l'égard de Dieu dont nous souffrons particulièrement en nos temps", a déclaré le pape allemand, au 2e jour de sa visite en Allemagne, dans la région bavaroise où il a grandi. À la veille de la visite prévue du Pape dans sa région d'origine, la maison natale du pontife a été "attaquée" à coups de peinture, a annoncé la police."Nous ne parvenons simplement plus à l'entendre", car "les fréquences qui remplissent nos oreilles sont trop nombreuses" et "ce qui se dit de lui ne nous semble (...) plus adapté à notre temps", a-t-il également déploré durant son homélie, reprenant un de ses thèmes favoris depuis le début de son pontificat.Depuis son élection en avril 2005, Benoît XVI a déjà fait part à plusieurs reprises de ses inquiétudes pour une Europe qui ignore selon lui ses "racines chrétiennes" et cède trop souvent au "relativisme"."Avec la faiblesse d'audition, voire la surdité à l'égard de Dieu, nous perdons naturellement notre capacité de parler avec lui ou à lui. Mais une perception cruciale nous manque alors", a expliqué le pape.Selon Benoît XVI, sans les valeurs morales de la foi catholique, "surviennent bien vite les mécanismes de la violence, et la capacité de détruire et de tuer devient la capacité principale pour parvenir au pouvoir"."Les populations de l'Afrique et de l'Asie admirent nos prestations techniques et notre science, mais dans le même temps elles s'inquiètent devant un type de raison qui exclut totalement Dieu de la vision de l'homme", a-t-il encore affirmé.Le pape a conclu son homélie en appelant les hommes et les femmes à "apprendre de nouveau la crainte de Dieu".Par ailleurs, deux pots de peinture bleue ont été lancés contre la facade de la maison natale du pape Benoît XVI àMarktl-am-Inn en Bavière, a annoncé la police. Cet incident survient à la veille de la visite prévue du souverain pontife dans sa région natale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.