Le parlement serbe approuve un nouveau gouvernement

BELGRADE - Le parlement serbe a approuvé mardi soir un nouveau gouvernement. Le nouveau cabinet, issu d'un accord de dernière minute entre les partis réformateurs, a affirmé d'emblée son opposition à l'indépendance du Kosovo.Le nouveau gouvernement a été approuvé par une majorité des députés, le vote étant intervenu à une demi-heure de l'expiration du délai prévu (minuit) par la Constitution.Présentant son programme de gouvernement, le Premier ministre Vojislav Kostunica a largement évoqué l'épineux problème du Kosovo."Toute proclamation unilatérale de l'indépendance du Kosovo sera considérée comme absolument nulle et ne produira aucun changement de l'ordre constitutionnel et juridique du pays", a-t-il dit.Les débats ont été perturbés par une polémique sur une action des forces de sécurité visant à arrêter le général Ratko Mladic, recherché par la justice internationale.Ratko Mladic, tenue pour responsable du génocide de Srebrenica en juillet 1995, est en fuite depuis son inculpation par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie de La Haye, la même année.Cette opération, exécutée sans succès mardi à Belgrade, a vivement été condamnée par les députés ultranationalistes du Parti radical (SRS) et ceux du Parti socialiste (SPS).M. Kostunica a été reconduit au poste de Premier ministre près de quatre mois après les législatives du 21 janvier et à l'issue d'âpres négociations entre les leaders des partis réformateurs serbes.La formation du nouveau gouvernement intervient alors que le Conseil de sécurité de l'ONU doit prochainement définir le statut du Kosovo, dont la population albanaise, majoritaire à plus de 90%, réclame l'indépendance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.