Le président Uribe ordonne à l'armée de libérer Ingrid Betancourt

BOGOTA - Alvaro Uribe veut employer les grands moyens. Le président colombien a ordonné à Bogota aux responsables de l'armée de "libérer par les moyens militaires" l'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt.Ingrid Betancourt et son adjointe Clara Rojas sont otages de la guérilla des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxistes) depuis le 23 février 2002. Elles ont été enlevées par les FARC pendant la campagne présidentielle à laquelle Ingrid Betancourt se présentait comme candidate des Verts colombiens. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.