Les étrangers continuent de fuir le Liban sous la chaleur

BEYROUTH - Les étrangers continuaient à fuir en masse le Liban. La chaleur caniculaire provoquait des évanouissements chez les réfugiés en attente de départ d'un pays pilonné quotidiennement par l'aviation israélienne.L'armée américaine poursuivait pour la 3e journée consécutive l'évacuation de ses ressortissants. Quelque 4500 Américains devaient embarquer à bord de trois navires dépêchés par les Etats-Unis dans le port de Dbayeh, dans la banlieue nord de Beyrouth, protégés par des Marines américains."Plusieurs personnes ont souffert d'évanouissements et sont soignées", a indiqué Carina Karam, une pédiatre fuyant avec ses trois enfants.Un millier de Français devaient également être évacués vendredi par le port de Beyrouth. La plupart des étrangers, Américains, Français, Britanniques, Grecs, Indiens, Chinois, Philippins et Australiens, sont évacués par l'île de Chypre, au large du Liban.Près de 4000 Américains ont déjà pu quitter le Liban. Près de 25' 000 citoyens américains, souvent binationaux, ont été recensés dans le pays.Londres a déjà évacué 2800 Britanniques, sur un total de 12'000 ressortissants enregistrés au consulat, dont 10'000 binationaux. Au total, près de 2000 ressortissants français ont déjà été évacués et environ 500 Suisses. De 300 à 500 autres Suisses sont en attente d'un transfert hors du Pays du Cèdre.Les frappes israéliennes ont fait plus de 330 morts au Liban tandis que les roquettes du Hezbollah libanais ont tué quinze personnes depuis le début du conflit le 12 juillet. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.